Votre mariage

Tout commence par une demande… Une demande en mariage !

Un mariage, ça commence par la salle, le traiteur, la mairie, le… DJ !

Le DJ est la 4ème roue du carrosse, il faut donc une roue très fiable.

Mais comment trouve-t-on le DJ qui correspond à nos attentes, à nos aspirations ? Comment sait-on la manière dont il s’insère à notre projet ?

On pense souvent que tout commence avec une recherche sur Google. Et c’est vrai ! Cependant la recherche du DJ/animateur est différente de celle de la salle ou du traiteur sur un point : vous trouverez beaucoup plus de choix lors de votre recherche. Et les critères sont souvent simple : qu’il passe la musique qui nous plait et c’est réglé !

Devant le nombre d’offres, les formules sont très différentes et vont beaucoup varier dépendant du DJ que vous allez rencontrer.

Il est important de savoir précisément quel est le rôle qu’occupe un DJ de mariage. En effet, c’est notamment lui qui doit synchroniser les activités de vos témoins avec le planning du traiteur, le lancement des moments clés comme l’entrée dans la salle, l’entrée du gâteau, et surtout votre ouverture de bal ! Il assiste vos convives dans leurs discours, s’occupe de régler le volume du micro, couper la musique de fond et octroyer les temps de parole au moments appropriés. C’est toutes ces choses là, auxquelles on ne pense pas initialement, qui sont à prendre en compte lorsque l’on choisit son DJ !

 

Première rencontre

Après avoir constaté que vous êtes face à un professionnel (petit vérif sur un site ou le prestataire a des recommendations, expériences, indication code SIRET…), parlez de votre projet, de vos envies. Il est important de poser des questions, pour être informé du fonctionnement de la prestation dans son ensemble :

  • A quelle heure commence la prestation ? A quelle heure finit-elle ?
  • Est-ce que les lumières d’ambiance sont incluses ? Les micros ? Sont-ils sans fil ? Qu’en est-il du vidéoprojecteur ? Et l’écran de diffusion ?
  • Va t-il proposer d’animer les jeux des témoins et va t-il en proposer ?
  • Est-il ouvert au fait de ne pas avoir de jeux ?
  • Va-t-il passer les chansons souhaitées au moment clés ?
  • Est-il insistant pour passer certaines chansons, même lorsque vous ne les souhaitez pas ? La Chenille, la danse des canards ou les Serviettes de Patrick Sébastien ? (Sachant qu’il y a tellement de chansons que l’on peut facilement s’en passer !)
  • La cérémonie laïque est-elle en supplément ?
  • Les heures supplémentaires sont-elles facturées ? Est-ce une facturation à l’événement ou horaire ?
  • A t-il plusieurs sonos (cérémonie, vin d’honneur et soirée) pour éviter de tout déplacer ?
  • Peut-il faire une ouverture de bal mixée sur mesure ?
  • Va-t-il afficher des publicités dans votre salle ? Est-il en mesure de vous montrer des photos de l’installation ?
  • Peut-on discuter à table pendant le repas ? Peut-on encore discuter à table durant la soirée dansante ? (Se voit généralement à la taille de la sono sur les photos)
  • Partagez-vous les mêmes goûts musicaux ? Donnez quelques exemples de styles et voyez si les musiques qu’ils proposent sont similaires à vos envies !
  • Offre-t-il des avantages supplémentaires qu’aucun autre DJ ne propose (enregistrement audio de vos discours, enregistrement vidéo de la cérémonie laique) ?

Comme vous vous en rendez compte, il est important de penser à de nombreux éléments lorsque l’on choisit son DJ !

Toutes ces questions visent à vous permettre aussi de prendre confiance dans la personne que vous avez face à vous. Gardons à l’esprit, que lorsque les gens reparleront de votre mariage pour l’anniversaire des 5 ans, des 10 ans, ils se souviendront sans doute mieux de l’ambiance que du menu 😉

C’est donc à vous de partager vos attentes, et voir si votre interlocuteur peut y répondre et vous conseiller au mieux !

Dernier point dans la sélection : le tarif !

Un mariage, ça se budgette. Et bien souvent le DJ ne représente qu’une petite portion de votre budget final (entre 5 et 10%). Or, la réussite de la soirée dépend souvent beaucoup sur le fait d’avoir un DJ qui sache passer les bonnes chansons au bon moment ! Basé votre sélection sur la qualité plutôt que le prix.
Je dirais qu’une fourchette de prix correcte serait comprise entre 750 € et 1 150 €.

 

Pour la suite de cet article, je vais continuer à écrire à la première personne en vous racontant comment se passe la suite de mon point de vue.

 

Rencontre préparatoire et finalisation

A partir du moment ou j’ai été contacté, je veille à garder contact avec les mariés par téléphone et par courriel. Pour cela, je réponds dans la journée pour les courriels et dans les heures qui suivent pour les appels (exception faite le weekend et pour la création de morceau sur mesure qui demande un certain temps de réflexion et de travail).

Pendant cette période, l’objectif est de finaliser les grandes lignes et les détails de la prestation, autant en terme de musiques souhaitées et de morceaux clés qu’en terme d’ambiance lumineuse de salle.

J’ai aussi fait le choix personnel de toujours rencontrer les mariés sur le lieu de réception de leur mariage 1 à 3 mois avant leur mariage, pour discuter de l’ensemble de la prestation, mais aussi pour repérer et choisir, en accord avec les mariés et sur recommendation des propriétaires ou gestionnaires du lieu, où m’installer.

 

Votre mariage !

Nous voici le jour-J ! Je vais vous raconter cette journée exceptionnelle depuis mon prisme.

Arrivée sur les lieux 2h à 2h30 avant le début du mariage.

J’installe le matériel sono et lumière dans la salle pour commencer. Je mets les enceintes, les platines, le vidéoprojecteur, les micros et les lumières d’animation et je teste l’ensemble. Je finis par installer les lumières d’ambiance. Cette première partie prend généralement 40 minutes. Je mets ensuite le vin d’honneur d’honneur en place pendant 10 à 15 minutes. Quand tout est fini, je mets la cérémonie laïque en place (s’il y en a une) avant de passer une dernière fois au travers du planning sur lequel les mariés et moi-même nous sommes mis d’accord. J’en profite pour discuter avec le traiteur des différentes activités dont les témoins et/ou mariés m’ont fait part. Je prépare également l’enregistreur professionnel pour immortaliser toutes vos prises de paroles et celles de vos proches et convives.

Après l’éventuelle cérémonie laique, immortalisé à la fois grâce à l’enregistrement audio et grâce à l’enregistrement vidéo, c’est parti pour le vin d’honneur sur fond musical. J’utilise ce moment pour rencontrer les témoins, avec qui j’ai éventuellement communiqué par courriel ou par téléphone, pour m’assurer de la synchronisation parfaite entre le traiteur, les témoins et l’animation musicale (vous trouverez les playlists en accès libre dans Playlists).

Quand le vin d’honneur est fini, c’est le moment de monter en salle sur la chanson choisie (s’il y en a une). Une musique douce accompagne les convives durant leur savoureuse soirée, entrecoupée de quelques discours et activités. Les plats et les styles musicaux s’enchaînent quand tout à coup, c’est l’entrée du gâteau sur votre chanson, suivi par votre ouverture de bal. Pour que tout se passe parfaitement, je viens vous prévenir et vous guider pour ces deux moments clés. Ces moments viennent lancer la soirée dansante qui se finira au delà de 5 heures du matin ! Pour ne pas dire 7 heures ! La soirée est orientée en fonction des indications que vous m’avez fait en association avec mon expérience, mais également en fonction des propositions de vos convives (Patrick ne viendra pas perturber votre mariage !) pour que tout le monde, indépendamment de son âge passent une soirée formidable ! Et si une chanson ne prend pas, elle est changé dans les 6 à 30 secondes qui suivent !

J’espère que cet article vous permet d’y voir plus clair. Ce n’est que mon histoire, une histoire que je retiens de toutes celles vécues durant mes nombreux mariages, souvent très différents !

Le plus important ? Profiter de l’instant et du moment pour en garder un souvenir merveilleux et inoubliable !

Joachim